Irlande du Nord: cinquième nuit de violences à Belfast

Belfast a connu lundi sa cinquième nuit de violences. Les heurts ont commencé après la décision le 3 décembre du conseil municipal de Belfast de ne plus faire flotter en permanence l'Union Jack sur la mairie.

08 janv. 2013, 07:34
Loyalists set up burning barricades on the Newtownards Road in Belfast, a month after the City Council decided to fly the union flag on designated days only. Protesters have been out in force ? with sometimes violent results ? since a Dec. 3 decision by Belfast City Council to stop flying the British flag year-round. Such issues of symbolism frequently inflame sectarian passions in Northern Ireland, where Protestants mainly want to stay in the United Kingdom and Catholics want to unite with the Republic of Ireland. (AP Photo/PA, Paul Faith)  UNITED KINGDOM OUT  NO SALES  NO ARCHIVE  PRESS ASSOCIATION Photo. Picture date: Monday January 7, 2013. See PA story ULSTER Protests. Photo credit should read: Paul Faith/PA Wire

La police d'Irlande du Nord a utilisé des canons à eau après avoir été attaquée à Belfast par des émeutiers lundi soir. Il s'agit de la cinquième soirée consécutive de violences.

Des troubles sporadiques ont lieu par intermittence à Belfast depuis que le conseil municipal à majorité républicaine a décidé le 3 décembre de ne faire flotter le drapeau britannique sur la mairie que certains jours de l'année et non plus en permanence.

Un millier de loyalistes ont manifesté pacifiquement lundi devant la mairie pendant que le conseil municipal s'y réunissait pour la première fois depuis le 3 décembre.

Mais dans une autre partie de la ville, sur Newtownards Road, la police a utilisé des canons à eau après être bombardée de pierres et de cocktails Molotov alors qu'elle tentait de séparer des groupes rivaux de loyalistes et de républicains.