Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Israël n'exclut aucune option

Benyamin Nétanyahou oscille entre trêve et offensive terrestre.

19 nov. 2012, 00:01
data_art_6574886.jpg

Pour Israël, la guerre contre le Hamas est désormais arrivée au point critique. Le choix est simple: un cessez-le-feu négocié par l'intermédiaire de l'Égypte ou une opération terrestre après l'offensive tous azimuts menée ces derniers jours par l'aviation israélienne - qui a pilonné à plus de mille reprises des objectifs dans la bande de Gaza. "Nous sommes prêts à étendre notre offensive si le Hamas ne se décide pas à dire: assez" , a prévenu Moshe Yaalom, le ministre chargé des Affaires stratégiques.

Sur le terrain, l'armée israélienne n'attend plus que l'ordre du gouvernement pour lancer les blindés, les pièces d'artillerie et les unités d'infanterie à l'assaut de la bande de Gaza. Quelque 75 000 réservistes ont été rappelés, un contingent aussi important que celui mobilisé lors de la dernière guerre au Liban contre le Hezbollah, en 2006.

Une médiation égyptienne?

Ce déploiement de forces, aussi impressionnant soit-il, n'a pas...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias