Israël: opération nettoyage après une vaste marée noire sur les côtes

Les autorités israéliennes et des ONG ont ratissé les côtes d’Israël le long de la Méditerranée, après la découverte d’une des plus importantes marées noires de l’histoire du pays. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a participé aux opérations.

21 févr. 2021, 18:11
Le goudron s'est échoué sur les plages.

Les autorités israéliennes et des ONG ont ratissé dimanche les côtes d’Israël le long de la Méditerranée, après la découverte d’une des plus importantes marées noires de l’histoire du pays. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a participé aux opérations.

Cette marée noire est due au déversement de «dizaines à des centaines de tonnes» de bitume d’un navire, selon les premières indications du ministère de l’Environnement.

A lire aussi : Israël: les paradoxes d’une instabilité chronique

«En raison de la pollution au bitume des plages et de la mer Méditerranée (…), les ministères de l’Environnement, de la Santé et de l’Intérieur appellent la population à ne pas se rendre à la plage pour s’y baigner ou y faire du sport jusqu’à nouvel ordre», ont-ils indiqué dans un communiqué conjoint.

Des responsables du ministère de l’Environnement, des équipes de l’armée, des civils et des membres d’ONG ont parcouru les côtes du pays afin de ramasser le goudron échoué sur les plages.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’est rendu sur les plages d’Ashdod, au sud de Tel-Aviv, afin de participer aux opérations de nettoyage aux côtés de la ministre de l’Environnement Gila Gamliel.

Des vents puissants et des vagues inhabituellement hautes avaient secoué les côtes israéliennes la semaine dernière, entrainant le déversement de tonnes de goudron sur les plages, depuis Rosh Hanikra, près du Liban, jusqu’à Ashkelon, à la limite de la bande de Gaza.