Italie: une jeune femme handicapée parmi les finalistes de Miss Italie

Chiara Bordi porte une prothèse à une jambe, ce qui ne l'a pas empêchée de rafler la troisième place de Miss Italie. Sur les réseaux sociaux, elle a dû faire face à de nombreuses critiques pour sa participation au concours en tant "qu'estropiée".

18 sept. 2018, 07:17
Chiara Bordi a défilé, comme toutes les autres jeunes femmes, en bikini.

Chiara Bordi, une jeune femme avec une prothèse, a réussi mardi au petit matin à figurer parmi les trois finalistes de Miss Italie, après une campagne d'insultes sur les réseaux sociaux. Elle a toutefois dû se contenter de la troisième place.

La jeune femme de 18 ans, originaire de Tarquinia, porte une prothèse à une jambe après un accident en deux-roues survenu lorsqu'elle avait 13 ans. Elle a défilé, comme toutes les autres jeunes femmes, en bikini.

 

 

Mais elle a essuyé ces derniers jours des insultes sur les réseaux sociaux, suscitant une grande vague de réactions outrées de personnalités et d'anonymes. "Il me manque une jambe, mais à vous un coeur et un cerveau", avait notamment rétorqué Chiara, sur son compte Facebook, à une personne qui l'accusait d'être dans le concours "seulement parce qu'elle est estropiée".

"Derrière toutes ces méchancetés se cachent des frustrations et des insatisfactions. Ce n'est pas la victoire qui m'intéresse, mais montrer au monde que la vie est toujours belle", également lorsque l'on "renaît suite à un drame", avait-elle commenté.

La brune Chiara a terminé troisième d'un concours réunissant 32 autres reines de beauté italiennes.