Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

«Kagame joue la carte économique»

Le Rwanda organise sa présidentielle aujourd’hui. Le président sortant est donné gagnant.

03 août 2017, 23:30
/ Màj. le 04 août 2017 à 00:01
Supporters of Rwanda's President Paul Kagame attend an election campaign rally on the hills overlooking Kigali, Rwanda, Wednesday Aug. 2, 2017. Kagame has been in power since the end of the country's genocide in 1994 and is widely expected to win another term in the Aug. 4 elections after the government earlier this month disqualified all but three candidates. (AP Photo/Jerome Delay) Rwanda Presidential Election

Le Rwanda organise ses élections présidentielles aujourd’hui. Après une sélection des candidats mouvementée, l’opposition étant largement contrôlée, trois candidats ont été retenus. Au pouvoir depuis 23 ans, l’actuel président, Paul Kagame, se présente pour la troisième fois. Les pronostics le donnent déjà gagnant.

La loi rwandaise autorise normalement deux mandats présidentiels. Mais en 2015, le président sortant a modifié la Constitution dans le but d’effectuer un nouveau mandat de sept ans. Bert Ingelaere, maître de conférences à l’Institut de politique et de gestion du développement de l’Université d’Anvers, revient sur la situation complexe du pays.

Paul Kagame brigue un troisième mandat, grâce à un changement dans la Constitution. Ce processus est assez fréquent en Afrique. Peut-on dire qu’il y a une sorte de fatalité qui touche certains pays du continent?

Certains principes de base liés aux droits individuels, aux libertés, nous sont chers en Occident. Quand on évoque le...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias