Réservé aux abonnés

L’Amérique face au spectre de la défaite

Donald Trump veut mettre un terme à cette «guerre insensée». Mais un retrait des troupes américaines risquerait de livrer Kaboul aux talibans.
27 déc. 2019, 00:01
DATA_ART_13284239

Une vareuse ensanglantée, des effets personnels épars sur le sol et des vidéos en ligne, vite censurées: la mort d’un soldat américain, le sergent-chef Michael James Goble, dimanche lors d’un raid contre une cache d’armes des talibans dans la province de Kunduz (nord), suivie de son exploitation sans vergogne par les insurgés sur les réseaux sociaux, illustre la dérive d’une «longue guerre» de dix-huit ans, depuis longtemps perdue aux yeux de l’opinion américaine, et pas loin de l’&ec...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois