L'ancien premier ministre français fait encore entendre son opposition à toute intervention

Le discours de Dominique de Villepin contre l'intervention de la France en Syrie et en Irak resurgit sur les réseaux sociaux ces dernières heures. Dans une intervention vidéo de six minutes, il résumait assez habilement le sentiment de beaucoup de Français sur la stratégie de François Hollande d'attaquer Daesh à coups de bombes.

17 nov. 2015, 12:18
Les mots de Dominique de Villepin résonnent particulièrement ces dernières heures sur la toile.

"La guerre contre le terrorisme ne peut pas être gagnée" selon affirme Dominique de Villepin dans "Ce soir ou jamais!". Des mots prononcés en septembre 2014 mais qui resurgissent maintenant sur les réseaux sociaux parce qu'ils représentent l'avis de beaucoup de Français. 

A l'époque, l'ex-premier ministre répondait à l'invitation du journaliste Frédéric Taddéi pour commenter la décapitation du Français Hervé Gourdel en Algérie. Cet acte avait été revendiqué par l'État islamique. "Il faut être capable d'employer la force de l'esprit, la ruse, les moyens de la paix pour désolidariser des forces qui s'agglutinent autour de ces forces terroristes..." disait-il