Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

L'armée se réforme dans la douleur

Vladimir Poutine dégage de gros moyens pour moderniser les composantes de la défense tout en ayant allégé les effectifs de 400 000 hommes en quatre ans.

01 mai 2012, 00:01
data_art_5983981

Dans les garnisons et les étatsmajors russes, c'est l'effervescence. Jusqu'au 15 juillet, les appelés se présentent en masse dans les casernes, en vue de leur prochaine incorporation.

Cette année, 155 000 jeunes sont concernés, soit 20 000 de plus que l'an dernier. C'est la première fois depuis 2008 et la réduction à un an du service civique que le chiffre des appelés progresse, contrairement aux engagements pris par le ministère de la Défense de développer la contractualisation.

Les futurs militaires professionnels qui, en vertu des plans de l'état-major, devaient être 425 000 en 2017, manquent à l'appel. Et les nouvelles recrues disposent de qualifications professionnelles inadaptées. Résultat: la conscription redémarre, à rebours des changements déjà accomplis dans les grandes armées occidentales. Forte d'un million de soldats, l'armée russe a trop de chair et pas assez de muscles.

Un réarmement sans précédent

Depuis sa nomination en février 2007, un homme porte...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias