Votre publicité ici avec IMPACT_medias

L'EI affirme avoir décapité des chrétiens égyptiens

Le groupe Etat islamique (EI) a diffusé dimanche une vidéo montrant la décapitation d'hommes. Il les présente comme des Egyptiens de confession chrétienne copte récemment kidnappés en Libye.

16 févr. 2015, 06:34
Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a décrété sept jours de deuil national.

Sur les images diffusées sur des sites Internet utilisés par l'EI, des hommes portant des combinaisons oranges, semblables à celles d'autres otages exécutés récemment en Syrie par le groupe djihadiste, sont alignés sur une plage les mains menottées dans le dos, avant que leurs bourreaux ne les décapitent.

En janvier, la branche libyenne de l'EI avait, elle, affirmé avoir kidnappé 21 coptes égyptiens en Libye, et Le Caire avait confirmé que 20 de ses ressortissants avaient été enlevés dans ce pays voisin lors de deux attaques distinctes.

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a décrété sept jours de deuil national et a également convoqué une réunion d'urgence des chefs de l'état-major de l'armée, a rapporté la télévision égyptienne.

Violences auparavant

Au total, un porte-parole de l'Eglise copte, cité par l'agence de presse MENA, a confirmé que 21 fidèles qui avaient été enlevés par les djihadistes étaient décédés. L'Eglise copte a dit avoir confiance dans la volonté du gouvernement de traduire devant la justice les auteurs de ces exécutions.

Al Azhar, le centre d'études islamiques d'Egypte, a affirmé qu'aucune religion ne pouvait accepter de tels actes.

Des milices islamistes en Libye ont déjà accusé récemment l'Egypte d'avoir envoyé des avions bombarder leurs positions, à Tripoli notamment, ce que le Caire a nié.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias