Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

L'Espace Schengen veut plus de touristes chinois et russes

La commission va faciliter l'octroi de visas

02 avr. 2014, 00:01
data_art_7935359.jpg

L a Commission européenne a proposé mardi la création d'un "visa itinérance" d'une validité d'un an pour les pays de l'espace Schengen. L'objectif de cette nouvelle option vise à attirer les riches touristes chinois et russes. La Suisse serait concernée en tant que membre de l'espace.

"Trop de touristes sont découragés de venir en Europe par les procédures actuelles et par leur coût élevé. Cela représente de grosses pertes pour l'économie de l'UE" , ont expliqué les commissaires Cecilia Malmström (Intérieur) et Antonio Tajani (Industrie) au cours d'une conférence de presse.

Les deux responsables ciblent six pays - Russie, Chine, Ukraine, Arabie Saoudite, Inde et Afrique du sud - à très fort potentiel de riches touristes attirés par les pays européens.

Plus de 6 millions de touristes perdus

En 2012, l'UE a perdu 6,6 millions de touristes originaires de ces six pays qui ont choisi d'autres destinations après avoir été...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias