L'individu qui a forcé l'entrée des Invalides avec sa voiture a été interné

Une voiture a forcé mercredi matin l'entrée des Invalides, à Paris. Un gendarme a tiré une dizaine de fois sur le véhicule pour l'immobiliser. L'individu a été arrêté, placé en garde à vue avant d'être hospitalisé dans l'après-midi.

16 déc. 2015, 15:45
/ Màj. le 16 déc. 2015 à 19:12
Depuis qu’un forcené a foncé sur l’entrée des Invalides, un avertissement a été posé sur le grillage.

Un véhicule a forcé mercredi matin l'entrée principale des Invalides, à Paris. Son conducteur a été interpellé et placé en garde à vue avant d'être hospitalisé dans l'après-midi, a-t-on appris auprès de différentes sources.

Une source judiciaire a indiqué que l'individu avait été interné en hôpital psychiatrique en fin d'après-midi, confirmant une information d'iTELE.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme "a tenu des propos incohérents". "Il a tenté forcer un barrage situé à une porte d'entrée latérale rue de Grenelle et un gendarme, qui lui demandait de s'arrêter, a tiré. Aucun blessé n'est à déplorer", a expliqué une source policière à l'AFP.

Un gendarme a tiré une dizaine de fois sur le véhicule pour l'immobiliser, a précisé une source à la gendarmerie, confirmant un autre élément avancé par la chaîne d'information en continu.

L'hôtel des Invalides, situé dans le VIIe arrondissement de Paris, abrite notamment le musée de l'Armée et une nécropole militaire. Cet incident intervient alors que la capitale française est placée sous haute surveillance, plus d'un mois après les attentats terroristes du 13 novembre qui ont fait 130 morts. A ce stade, aucun lien avec l'incident de ce mercredi n'a encore été établi.