Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

L'oléoduc des républicains face au veto présidentiel?

07 janv. 2015, 00:01

Hier, le nouveau Congrès des Etats-Unis, sous contrôle républicain, a démarré ses travaux sous la neige. La bataille inaugurale portera sur l'oléoduc controversé Keystone XL.

La Chambre des représentants se prononcera vendredi sur un texte autorisant immédiatement le chantier, a annoncé, lundi, le républicain Kevin Cramer. La forte majorité républicaine devrait assurer une adoption facile. Une proposition de loi similaire sera examinée parallèlement au Sénat, avec un vote en commission demain.

"Si cette loi est votée par le Congrès, le président ne la signera pas", a toutefois averti un porte-parole de la Maison Blanche. Il a souligné la nécessité de respecter le processus administratif en cours, rappelant que Barack Obama n'avait pas pris sa décision sur ce dossier sensible.

Majorité très élevée

Pour surmonter un veto, chaque chambre du Congrès doit revoter à une majorité de deux tiers, un seuil très élevé qui requerrait la rébellion de nombreux démocrates.

L'immense...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias