Réservé aux abonnés

L'ONU n'a pas de plan pour enrayer Ebola

Le cap des 5000 à 10 000 contaminations de plus hebdomadaires pourrait être franchi dès décembre 2014.

16 oct. 2014, 00:01
data_art_8478476.jpg

L'Organisation mondiale pour la santé (OMS) se donne comme objectif d'admettre 70% des malades dans un centre de soins et de garantir 70% des enterrements pour avoir une chance d'inverser la courbe.

"Ebola a une longueur d'avance sur nous", ont prévenu les responsables de la mission des Nations unies chargée de coordonner la réponse d'urgence au virus Ebola (UNMEER). L'épidémie "va plus vite que nous et elle est en train de gagner la course. Si nous ne stoppons pas Ebola, nous aurons à affronter une situation sans précédent et pour laquelle nous n'avons pas prévu de plan", a déclaré le num...