L'UE autorise un vaccin de Novartis contre la méningite

L'Union européenne (UE)a donné son feu vert à la commercialisation par le groupe pharmaceutique bâlois Novartis de son vaccin contre la méningite Bexsero.

22 janv. 2013, 11:45
Un etudiant de l'EPFL se fait vacciner contre la rougeole par une infirmiere sur le campus de l' Ecole Polytechnique Federale de Lausanne, EPFL, ce lundi 23 mars 2009 a Ecublens, Vaud. L' epidemie de rougeole qui sevit en Suisse provoque une serie de mesures. Une campagne de vaccination est  menee depiuis ce lundi a l' EPFL, et mardi et mercredi a l' Universite de Lausanne, UNIL. Le campus lausannois est un des foyers de l'epidemie vaudoise, qui a frappe 378 personnes en Suisse depuis le debut de l'annee 2009 . (KEYSTONE/Laurent Gillieron)

Le groupe pharmaceutique bâlois Novartis a obtenu l'autorisation de mise sur le marché dans l'Union européenne (UE) du vaccin contre la méningite Bexsero. Ce médicament vise à protéger contre l'infection à méningocoque de sérogroupe B.

Les sujets peuvent se faire administrer le vaccin dès l'âge de deux mois, a indiqué mardi Novartis dans un communiqué. Le méningocoque de sérogroupe B est une infection bactérienne qui constitue l'une des principales causes de la méningite en Europe, en particulier chez le nourrisson.
 
L'infection est particulièrement redoutée car elle frappe, sans aucun signe précurseur, des personnes en bonne santé, et progresse rapidement, explique Novartis. Les symptômes peuvent ressembler à ceux de la grippe, rendant la maladie difficile à diagnostiquer aux premiers stades de l'infection.
 
Potentiel blockbuster
 
Suite à cette autorisation, les Etats membres de l'UE évalueront Bexsero en vue de son éventuelle inclusion aux programmes nationaux de vaccination et, le cas échéant, aux systèmes de remboursement, ajoute le laboratoire rhénan.
 
Selon les analystes, le Bexsero a le potentiel d'un blockbuster. Le chiffre d'affaires potentiel, rien qu'en Europe, est estimé à près d'un milliard de dollars par la Banque cantonale de Zurich. De son côté, la banque Vontobel évalue les ventes totales possibles à 2 milliards de dollars.
 
L'autorisation de mise sur le marché n'a toutefois guère soutenu le cours de l'action Novartis. Le titre du géant bâlois, qui doit dévoiler mercredi ses comptes 2012, naviguait dans le rouge mardi matin à la Bourse suisse.