Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

L'Ukraine lance un "dialogue national"

15 mai 2014, 00:01
data_art_8056670.jpg

L'Ukraine s'efforce de lancer hier le "dialogue national" encouragé par les Occidentaux, mais sans les séparatistes. En proie à une insurrection armée prorusse et à des violences meurtrières, l'est du pays menace de faire sécession.

Une table ronde pour l'"unité nationale" prévue à 13h30 GMT (15h30 en Suisse) avec les représentants du gouvernement, députés et élites régionales se déroulera au lendemain d'une attaque au lance-roquettes contre les soldats ukrainiens qui a coûté la vie à sept d'entre eux entre Slaviansk et Kramatorsk, bastions des insurgés.

Les discussions, auxquelles doivent notamment participer le premier ministre Arseni Iatseniouk, deux anciens chefs de l'Etat ukrainien et des candidats à la présidentielle prévue le 25 mai, seront animées par l'ancien diplomate allemand Wolfgang Ischinger. ATS

Votre publicité ici avec IMPACT_medias