Réservé aux abonnés

La Basse-Saxe, une gifle électorale pour Angela Merkel

Même si la CDU devance toujours les sociaux-démocrates à huit mois des fédérales, sa défaite, dimanche, est un mauvais signe.

22 janv. 2013, 00:01
data_art_6743522.jpg

Pour les sociaux-démocrates, alliés aux Verts, c'est une courte victoire, remportée sur le fil du rasoir au bout d'une nuit électorale. Pour Angela Merkel, la gifle électorale de dimanche soir en Basse-Saxe est une très mauvaise nouvelle. La chancelière allemande a d'ailleurs qualifié cette défaite de "douloureuse". La victoire de l'opposition sociale-démocrate "nous attriste", a ajouté celle qui briguera, le 22 septembre, un troisième mandat.

La chancelière s'était fortement engagée aux côtés de son poulain David McAllister, pour tenter de faire mentir les oracles et reconduire à la tête...