Votre publicité ici avec IMPACT_medias

La centrale nucléaire de Fessenheim fermée entre fin 2016 et début 2017

La centrale nucléaire française de Fessenheim, la plus vielle du parc de l'Hexagone, sera fermée d'ici "fin 2016" ou "début 2017", affirme le gouvernement.

26 janv. 2013, 08:39
La centrale nucléaire de Fessenheim est la plus vieille de France.

Le gouvernement français a réaffirmé vendredi son engagement de fermer la centrale nucléaire alsacienne de Fessenheim d'ici "fin 2016" ou "début 2017". Cela malgré les difficultés juridiques et économiques qui accompagnent cette mise à l'arrêt.

Quatre ans pour fermer la centrale de Fessenheim est un "délai tenable", a assuré la ministre de l'Ecologie et de l'Energie Delphine Batho. Cela permettrait ainsi de respecter l'engagement pris en septembre par le président François Hollande.

Le 15 janvier, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) avait estimé que la mise à l'arrêt de la centrale nécessiterait "environ 5 ans". Cela en raison de la lourdeur des procédures.

La France risque aussi de se voir réclamer des compensations financières par plusieurs groupes allemands et suisses (EnBW, Alpiq, Axpo et BKW) qui financent la centrale à hauteur de 32,5%. Cela en échange d'une part équivalente de sa production de courant électrique.

La fermeture de la doyenne des centrales françaises se concrétisera par "une disposition législative" dans la loi de programmation pour la transition énergétique attendue courant 2013, a rappelé Mme Batho. Si l'ASN peut demander une fermeture pour des motifs de sûreté, une mise à l'arrêt pour un motif de politique énergétique suppose une loi.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias