Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La contre-insurrection en marche

15 janv. 2013, 00:01
data_art_6725024.jpg

Alors que Genève sert de cadre à de nouveaux pourparlers, sur le terrain, le conflit se développe. Mais la division des rebelles fait le jeu du régime.

" C'est ça la Syrie moderne ", constate Aram Karabet après une énième humiliation de ses gardiens. La Syrie, telle qu'elle apparaît dans le témoignage de cet ancien détenu, aujourd'hui exilé en Suède, se résume à la répression et au népotisme d'une dictature reçue en héritage. Syrien d'origine arménienne, Aram Karabet était aide-ingénieur hydraulicien et militait au sein du parti communiste "bureau politique", une organisation clandestine fondée en 1972. "Cueilli" en 1987 par les services de renseignements, l'auteur entame un long périple dans les geôles du régime d'Hafez el Assad. D'interrogatoires en transferts, de cellules en jugement, il effectue le tour des prisons du pays. Finalement condamné sept ans après son arrestation il purge sa peine à Palmyre " q ui reste la...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias