Réservé aux abonnés

La corruption fâche les Russes

Poutine dénonce des «provocations».
27 mars 2017, 23:41
/ Màj. le 28 mars 2017 à 00:01
epaselect epa05871912 Russian riot policemen detain a demonstrator during an opposition rally in central Moscow, Russia, 26 March 2017. Russian opposition leader Alexei Navalny called on his supporters to join a demonstration in central Moscow despite a ban from Moscow authorities. Throughout Russia the opposition held the so-called anti-corruption rallies. According to reports, dozens of demonstrators have been detained across the country as they called for the resignation of Russian Prime Minister Dmitry Medvedev over corruption allegations.  EPA/MAXIM SHIPENKOV epaselect RUSSIA OPPOSITION RALLY

Le Kremlin a dénoncé une «provocation» au lendemain de manifestations contre la corruption d’une ampleur rare en Russie à l’appel de l’opposant numéro un Alexeï Navalny. Arrêté, celui-ci était jugé hier. Il a pour l’heure été condamné à une simple amende.

Plus d’un millier de personnes ont été arrêtées dimanche lors de ces manifestations. Pour la plupart interdites par les autorités, elles ont rassemblé des dizaines de milliers de personnes à travers le pays. «Ce que nous avons vu hier dans de nombreux endroits, et peut-être plus qu’ailleurs à Moscou, était une provocation et un mensonge», a dé...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois