Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La fièvre "jaune" menace Bangkok

L'opposition a promis de faire tomber le gouvernement dirigé par la soeur de l'ex-leader, Thaksin, poussé à l'exil en 2006. Ces manifestations sont les plus importantes depuis 2010.

27 nov. 2013, 00:01
data_art_7582117.jpg

La fièvre "jaune" regagne Bangkok. A 18 heures pétantes, le tribun surgit sur l'estrade, déclenchant les hurlements de la foule sur le parking du ministère des Finances, détrempé par la mousson. La voix éraillée par trois jours de manifestations, Suthep Thaugsuban lance au micro l'hymne royal, repris comme un seul homme par les milliers de manifestants qui occupent plusieurs ministères au coeur de la capitale thaïe depuis mardi. Il appelle la foule à le protéger de la police lancée à ses trousses.

Ce cacique du Parti démocrate est le porte-voix de la nouvelle vague "jaune" qui défie Madame le premier ministre Yingluck Shinawatra depuis ce week-end. Suthep Thaugsuban a promis lundi de mettre fin "en trois jours" au gouvernement dirigé par la soeur de l'ancien dirigeant Thaksin, poussé à l'exil par un coup d'Etat en 2006 et soupçonné de toujours tirer les ficelles au royaume du Siam.

Amnistie polémique

A...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias