La France décide de s'engager contre la ghettoïsation de ses quartiers

Lutter contre la ghettoïsation devient une priorité pour l'Etat français. Il s'est engagé à adopter une nouvelle loi qui doit améliorer la vie des plus démunis, notamment en terme de logement.
01 juil. 2016, 07:15
La France entend lutter contre les communautarisations et la création de nouveaux ghettos.

Les députés français ont approuvé jeudi soir les mesures du projet de loi "égalité et citoyenneté". Elles visent à lutter contre la ghettoïsation avec l'obligation de réserver 25% des logements sociaux aux demandeurs les plus pauvres dans les quartiers non prioritaires.

Ce taux n'est que 12% en Ile-de-France et de 15% en Provence-Alpes-Côte d'Azur. "Dans ces deux régions, les attributions de logements sociaux participent donc bien aux mécanismes de ségrégation sociale et spatiale. Très peu de ménages modestes accèdent à un logement social en dehors des quartiers prioritaires de la politique de la ville", a estimé le rapporteur Philippe Bies (socialiste).