Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La Grèce soutient son gouvernement

Aujourd'hui se joue le sort du pays avec les 19 financiers de l'Europe.

16 févr. 2015, 00:01
data_art_8853014.jpg

Le gouvernement d'Alexis Tsipras, très soutenu par les Grecs, se préparait hier pour l'Eurogroupe d'aujourd'hui dont le sort du pays dépend, avec la volonté de tout faire pour trouver un accord sur la dette colossale du pays, sans pour autant annoncer de concessions.

"Notre position, basée sur la logique, est forte, et conduira à un accord, même à la dernière minute voire après la dernière minute", a indiqué dans une interview à Kathimerini hier le ministre des Finances Yanis Varoufakis.

Selon Yanis Varoufakis, tant les Grecs que le reste de l'UE "feront tout ce qu'il faut pour éviter un résultat qui affaiblisse l'unité de la zone euro". Le ministre s'est dit convaincu que "l'Europe sait conclure des accords honorables à partir d'honorables désaccords" . Il a évoqué un niveau d'optimisme "important" à la veille de la réunion lundi des 19 ministres des Finances de l'Eurogroupe.

Cette réunion est déterminante, mais...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias