Réservé aux abonnés

La justice n'oublie pas Berlusconi

05 août 2015, 15:40
data_art_5755749

Le parquet de Milan (nord de l'Italie) a demandé hier une peine de cinq ans de prison contre l'ex-chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi, ont indiqué les médias italiens. L'ancien président du Conseil est accusé de corruption de témoin dans l'affaire Mills.

Dans cette affaire à multiples rebondissements judiciaires, le Cavaliere est accusé d'avoir versé 600 000 dollars à son ancien avocat britannique David Mills pour obtenir de faux témoignages en sa faveur dans plusieurs procès datant des années 1990 . ATS-AFP

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois