Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La Palestine se rebiffe contre Trump

Mahmoud Abbas au Conseil de sécurité de l’ONU: «Nous rejetons le plan israélo-américain.»

12 févr. 2020, 00:01
DATA_ART_13363560

Le président palestinien a solennellement rejeté le plan de paix israélo-américain pour le Proche-Orient, hier, devant le Conseil de sécurité de l’ONU. Ce plan ferait d’un Etat palestinien un «gruyère suisse» et n’apporterait pas la souveraineté au peuple palestinien.

«Nous rejetons le plan israélo-américain», qui «remet en question les droits légitimes des Palestiniens», a lancé Mahmoud Abbas en brandissant une grande carte de la Palestine telle que voulue par les Etats-Unis lors d’un discours qui a semblé parfois décousu.

«Nous avons rejeté ce plan, car Jérusalem-Est ne ferait pas partie de la Palestine, et cela suffit pour le refuser», a-t-il expliqué. Il ferait de la Palestine «un Etat fragmenté», sans contrôle aérien, ni maritime. «Qui parmi vous accepterait un tel Etat?», a-t-il demandé aux représentants des 15 membres du Conseil de sécurité, en évoquant une situation «d’apartheid».

Pressions américaines

Soulignant plaider «en faveur d’une paix juste» pour 13 millions de...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias