Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La Suède secouée par une révolte des banlieues

Le soulèvement de quartiers déshérités n'épargne plus l'Etat-providence scandinave.

24 mai 2013, 00:01
data_art_7078362.jpg

Voitures incendiées, fenêtres et vitrines cassées, jets de pierre sur la police et les pompiers: le scénario, connu en France ou en Grande-Bretagne, constitue un vrai choc pour la Suède, plus habituée à être désignée comme un exemple de justice sociale et d'intégration.

Ces émeutes ont démarré dimanche soir à Husby, une banlieue située au nord-ouest de Stockholm. Mercredi soir, après trois nuits d'agitation, les violences ont gagné d'autres banlieues situées, cette fois-ci, au sud de la capitale suédoise. Dans la ville d'Hagsätra, un agent de police, sérieusement blessé à la tête par un jet de pierre, a dû être hospitalisé. Plusieurs bâtiments, dont un restaurant et un commissariat de police, ont été incendiés, s'ajoutant aux écoles et centres culturels dégradés depuis dimanche. Les pompiers de la ville, appelés sur plus d'une centaine d'incendies et souvent ralentis par les violences, se sont dits "dépassés" par les événements. L'appel au calme...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias