Réservé aux abonnés

La Turquie veut prendre la relève à Minbej

Le président turc a affirmé être prêt à assurer la sécurité de la ville syrienne, contrôlée par des combattants kurdes.

22 janv. 2019, 00:01

Lors d’un entretien téléphonique avec son homologue américain Donald Trump, le président Recep Tayyip Erdogan a annoncé être «prêt à assurer, sans perdre de temps, la sécurité dans la région de Minbej», au nord de la Syrie, rapporte l’agence de presse étatique Anadolu.

La ville de Minbej, contrôlée par des combattants kurdes appuyés par des militaires américains, a été secouée, mercredi, par un attentat revendiqué par le groupe Etat islamique (EI) qui a fait 19 morts, dont quatre Américains.

D’après Anadolu, Erdogan a déclaré à Trump que cette attaque était une «provocation» visant à influer sur...