Réservé aux abonnés

L’appel au secours d’Athènes aux Européens

Répondant à l’appel lancé par Recep Tayyip Erdogan, des milliers de migrants se sont rués vers la Grèce pour tenter d’aller en Europe.

03 mars 2020, 00:01
Migrants arrive at the village of Skala Sikaminias, on the Greek island of Lesbos, after crossing on a dinghy the Aegean sea from Turkey on Monday, March 2, 2020. Thousands of migrants and refugees massed at Turkey's western frontier, trying to enter Greece by land and sea after Turkey said its borders were open to those hoping to head to Europe. (AP Photo/Michael Varaklas) Greece Turkey Migrants

De jour comme de nuit, les patrouilles grecques des forces de l’ordre ratissent la frontière terrestre de 212 km qui la sépare de la Turquie. Aidés d’agriculteurs de la région, connaisseurs des moindres recoins, ils tentent de bloquer l’arrivée des milliers de migrants et réfugiés, qui cherchent désespérément un point de passage vers l’Europe. D’anciens hommes-grenouilles ont été rappelés dans la région pour surveiller le fleuve Evros. Il sépare les deux pays mais ses quelques mètres de largeur n’empêchent pas la traversée à la nage.

Selon les autorités, une soixantaine de migrants on...