Réservé aux abonnés

Le canton de Genève maintient un haut niveau de sécurité

A l’approche des fêtes de fin d’année, les autorités n’entendent pas relâcher la surveillance.

13 déc. 2015, 23:29
/ Màj. le 14 déc. 2015 à 00:01
A Swiss police patrol near the member of Compagnie 1602, dressed up as soldiers, during commemorative demonstrations of the Fete de l'Escalade, in the old town of Geneva, in Geneva, Switzerland, Saturday, December 12, 2015. The "Fete de l'Escalade" (from escalade, the act of scaling defensive walls) is an annual celebration held in December in Geneva's old town, celebrating the defeat of the surprise attack by troops sent by Charles Emmanuel I, Duke of Savoy, during the night of 11th to the 12th December 1602. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi) SWITZERLAND ESCALADE 2015

A dix jours de Noël, la situation reste tendue à Genève. «Nous devons maintenir un haut niveau de sécurité», explique Pierre Maudet, conseiller d’Etat en charge de la sécurité. L’état d’alerte est maintenu. Le cortège de l’Escalade hier en fin d’après-midi en particulier a fait l’objet d’un dispositif renforcé. De leur côté, les Français ont placé 100 gendarmes à la frontière: 50 proches de l’aéroport et 50 dans la partie sud du canton vers Annemasse-Saint-Julien.

«C’est très important pour moi, car cela nous permet de procéder à davantage de contrôles, indique Pierre Maudet dans la «Sonntagsze...