Le gouvernement britannique veut sauver les pubs

Le gouvernement britannique vole au secours des tenanciers de pubs. Un nouveau code de conduite va être mis en place pour les protéger.

09 janv. 2013, 07:24
Le code concernera notamment la question des loyers et du prix payé pour la bière auprès des fournisseurs

Le gouvernement britannique a annoncé mardi son intention de légiférer pour protéger les tenanciers de pubs, alors que des milliers d'établissements sont poussés à la fermeture à travers le pays. Un médiateur indépendant sera nommé afin de faire respecter un nouveau code de conduite pour le secteur.

Ce code concernera notamment la question des loyers et du prix payé pour la bière auprès des fournisseurs. Les "pubcos", ces grands groupes qui possèdent des milliers de bars, ont en effet tendance à faire payer trop cher la bière aux tenanciers des pubs, souvent tenus par un accord d'exclusivité.
 
Le médiateur aura le pouvoir d'enquêter pour régler les différends entre ces grandes sociétés et les exploitants de pubs, et pourra infliger des amendes.
 
"L'année dernière, nous avons laissé aux 'pubcos' une dernière chance de changer leur comportement, mais il est clair que l'auto-régulation du secteur n'est pas suffisante... Un changement de la loi est désormais nécessaire pour changer les comportements", a affirmé le ministre du Commerce, le libéral-démocrate Vince Cable.
 
Alors que le secteur est également confronté à une lourde fiscalité, à la concurrence des supermarchés et aux conséquences de la crise, près de 18 pubs ferment chaque semaine dans le pays, selon l'association de défense des pubs traditionnels Camra.