Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le président serbe s'excuse à genoux pour Srebrenica

26 avr. 2013, 00:01
data_art_7004223.jpg

En Serbie, vient de s'illustrer la vieille loi de la politique qui veut que plus un leader est perçu comme nationaliste par son peuple, plus il peut se permettre de faire des concessions douloureuses pour le prestige de sa nation. Élu il y a un an sur une ligne nationaliste anticorruption, le président de Serbie Tomislav Nikolic vient de présenter des excuses pour le massacre de Srebrenica, commis par les forces serbes de Bosnie en juillet 1995.

"Je m'agenouille et demande que la Serbie soit pardonnée pour le crime commis à Srebrenica" , a déclaré Tomislav Nikolic, selon les extraits d'une interview accordée à la télévision nationale bosnienne (BHT) qui sera diffusée le 7 mai.

"Je m'excuse pour les crimes qui ont été commis au nom de notre État et de notre peuple par un quelconque individu issu de notre peuple" , a poursuivi le président de Serbie. L'allusion au...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias