Le régime bombarde de nouveau un oléoduc à Homs

Les forces du régime syrien ont bombardé mercredi matin un oléoduc à Homs, ville rebelle du centre de la Syrie pilonnée sans relâche depuis 11 jours, ont rapporté des militants.
05 août 2015, 15:37
Mardi, le régime a lancé son assaut le plus violent sur Homs, surnommée la "capitale de la révolution" et pilonnée sans répit depuis le 4 février, faisant des centaines de tués.

"Vers 06h00 (05h00 en Suisse), deux avions militaires ont bombardé l'oléoduc de Homs situé à la périphérie du quartier de Baba Amr", a affirmé à l'AFP Hadi Abdallah, membre du "Conseil de la révolution de Homs", citant des témoins.

Il a aussi précisé que l'oléduc était bombardé pour la troisième fois, mais que dans les fois précédentes, il avait été visé par des tirs d'artillerie.

La Commission générale de la révolution syrienne, l'une des composantes de l'opposition au régime du président Bachar al-Assad, a également affirmé dans un communiqué que cet oléoduc qui traverse le quartier de Baba Amr avait été bombardé pour la troisième fois.

Accusation

Des vidéos diffusées en direct sur internet par des militants montraient de très hautes colonnes de fumée épaisse noire couvrant le ciel et présentées comme l'impact du bombardement.

Le régime avait à plusieurs reprises annoncé des explosions sur des oléoducs, notamment dans la province de Homs, qu'il a imputé à des "groupes terroristes", tandis que l'opposition l'accusait d'avoir "bombardé" les pipelines.

Damas accuse des "bandes terroristes armées" de se tenir derrière les violences dans le pays depuis le début de la contestation en mars 2011, réprimée au prix de plusieurs milliers de tués.

Mardi, le régime a lancé son assaut le plus violent sur Homs, surnommée la "capitale de la révolution" et pilonnée sans répit depuis le 4 février, faisant des centaines de tués.