Réservé aux abonnés 20

Le "retour" des Syriens au Liban

Un quart de la population du Liban est désormais composée de réfugiés syriens. Reportage près de la frontière, dans la plaine de la Bekaa.

18 déc. 2013, 00:01
data_art_7641754.jpg

"Au début, j'avais peur la nuit quand j'entendais la voix des bombes de l'autre côté de la montagne. J'avais l'impression que la guerre me suivait jusqu'au Liban" , se souvient Yasmin, 11 ans.

La frontière libano-syrienne n'est qu'à une dizaine de kilomètres. Elle épouse la ligne de crête du mont Anti-Liban, qui culmine à 2800 mètres d'altitude. Depuis le début du conflit syrien, les camps de réfugiés ne cessent de s'étendre au pied de son versant l...