Réservé aux abonnés

Le secteur du tourisme parisien se prépare à la crise

Les professionnels risquent de manquer de trésorerie si les clients ne reviennent pas dans la Ville lumière.

18 nov. 2015, 23:16
/ Màj. le 19 nov. 2015 à 00:01
epaselect epa05025810 A police officers stands guard at the foot of the Eiffel Tower in Paris, France, 14 November 2015. At least 129 people have been killed in a series of attacks in Paris, France on late 13 November 2015, according to French officials. Eight assailants were killed, seven when they detonated their explosive belts, and one when he was shot by officers, police said.  EPA/MALTE CHRISTIANS epaselect FRANCE PARIS ATTACKS

En frappant des quartiers vivants et branchés de Paris, les terroristes touchent le tourisme de la capitale en plein cœur. L’effroi s’est d’emblée traduit par une vague d’annulations dans les hôtels et des départs précipités. «Le secteur est violemment touché», reconnaît Roland Héguy, président de l’Umih, premier syndicat patronal de l’hôtellerie en France.

L’hôtellerie parisienne de prestige (cinq étoiles et palaces) est la plus concernée, car ses clients sont surtout étrangers. Roland Héguy parle d’une chute de 50% de l’activité des hôtels de luxe, depuis ce week-end. Même Disneyland Paris a ...