Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le site nucléaire d'Arak sera inspecté

L'Agence internationale de l'énergie atomique invité le 8 décembre.

29 nov. 2013, 00:01
data_art_7588864.jpg

L'Iran a invité l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) à inspecter le 8 décembre son site sensible de production d'eau lourde à Arak. Téhéran remplit ainsi l'un des engagements pris dans un accord mi-novembre avec l'agence, a indiqué son directeur général Yukiya Amano.

Le réacteur à eau lourde d'Arak, que l'Iran envisageait de mettre en route vers la fin 2014, est au coeur des préoccupations des grandes puissances car il offrirait la possibilité d'extraire du plutonium, une alternative à l'uranium enrichi pour construire une arme nucléaire. Téhéran affirme qu'il est uniquement destiné à obtenir des isotopes à usage médical.

Selon l'accord intérimaire conclu dimanche à Genève avec le groupe des 5+1 (Etats-Unis, Chine, Russie, France, Grande-Bretagne et Allemagne), l'Iran s'est engagé à geler les travaux sur ce réacteur pour une période de six mois.

Inaccessible depuis 2011

Si l'AIEA a déjà régulièrement inspecté ce réacteur, elle n'a plus reçu de...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias