Réservé aux abonnés

Le sous-marin peut-être victime d’une explosion

23 nov. 2017, 23:08
/ Màj. le 24 nov. 2017 à 00:01
epa06345952 Captain Enrique Balbi, spokesman for the naval force, gives a statements to the media at the Argentine Army headquarters in Buenos Aires, Argentina, 23 November 2017. The Argentine Navy said today that there was a 'short, violent and non-nuclear anomalous event consistent with an explosion' in the area where the Argentine submarine ARA San Juan disappeared eight days ago in the Atlantic Ocean with 44 crew members on board.  EPA/Carlota Ciudad ARGENTINA SUBMARINE

Une explosion a été détectée dans le périmètre où se trouvait le sous-marin argentin San Juan et les 44 membres de son équipage, le 15 novembre, date de sa dernière communication avec sa base. Cette nouvelle révélation explique probablement la disparition du bâtiment.

La Marine argentine a annoncé, hier, que les analyses réalisées en Autriche de «l’anomalie hydro-acoustique» enregistrée avaient conclu à «un évènement anormal, court, violent, pas d’origine nucléaire, correspondant à une explosion», a déclaré au cours d’un point-presse à Buenos Aires le porte-parole de la Marine, Enrique Balbi (p...