Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le Vatican fait marche arrière

Le pape avait recommandé le recours à la psychiatrie quand des parents constatent des penchants homosexuels dès l’enfance. Hier, le Vatican a ôté cette référence.

28 août 2018, 00:01
DATA_ART_12352340

Le Vatican a retiré, hier, la référence à la «psychiatrie» dans la déclaration faite, la veille, par le pape François, interrogé sur l’homosexualité. Il a souligné que le souverain pontife ne voulait pas évoquer cette question comme «une maladie psychiatrique».

Le pape argentin avait recommandé, dimanche, le recours à la psychiatrie lorsque des parents constatent des penchants homosexuels dès l’enfance chez leur progéniture, au cours d’une conférence de presse dans l’avion qui le ramenait d’Irlande à Rome.

Il est nécessaire de tenir compte de l’âge des personnes, avait expliqué le pape, interrogé sur ce qu’il dirait à des parents constatant les orientations homosexuelles de leur enfant. «Quand cela se manifeste dès l’enfance, il y a beaucoup de choses à faire, par la psychiatrie, pour voir comment sont les choses. C’est autre chose quand cela se manifeste après 20 ans», a dit Jorge Bergoglio.

«Un exemple» parmi d’autres

Le mot...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias