Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Les députés européens mettent fin à la découpe en mer des ailerons de requin

Le Parlement européen a mis fin définitivement jeudi à la découpe des ailerons de requins à bord des bateaux. Cette pratique, interdite dans l'UE depuis 2003, perdurait en raison d'une lacune juridique.

22 nov. 2012, 15:25
shark

Le Parlement européen a mis fin définitivement jeudi à la découpe des ailerons de requins à bord des bateaux. Cette pratique, interdite dans l'UE depuis 2003, perdurait en raison d'une lacune juridique.

L'interdiction effective de découper des ailerons de requins, vivement critiquée par les ONG, avait été décidée en mars par les représentants des gouvernements des 27, mais nécessitait encore le feu vert des eurodéputés.
 
Depuis 2003, les pêcheurs européens n'ont pas le droit de couper en mer les ailerons de requins, très prisés des gastronomes asiatiques, et de rejeter en mer les poissons mutilés et vivants.
 
Ils sont tenus de garder à bord les carcasses, mais des dérogations leur permettent encore de débarquer les carcasses et les nageoires dans des ports différents, ce qui rend les fraudes aisées.
 
Cette pratique a entraîné une surpêche des requins dans le monde, soulignent des associations de défense de l'environnement. Avec le texte adopté jeudi à une très large majorité, les requins devront être débarqués avec leurs nageoires "naturellement attachées au corps".
 
La commissaire européenne chargée de la pêche, Maria Damanaki, avait appelé mercredi les députés à mettre fin aux dérogations. "Nous devons éradiquer ces pratiques horribles et mieux protéger les requins", avait-elle plaidé. L'UE, en particulier l'Espagne, est l'un des principaux fournisseurs d'ailerons à l'Asie.
Votre publicité ici avec IMPACT_medias