Les djihadistes présumés seront arrêtés à leur retour de Syrie

Le Premier ministre belge Charles Michel a annoncé que les personnes suspectées de djihadisme de retour de Syrie seront arrêtées et les mosquées clandestines démantelées.

19 nov. 2015, 10:46
Les personnes suspectées de djihadisme seront arrêtées à leur retour de Syrie.

Les suspects de djihadisme de retour de Syrie seront arrêtés et les mosquées clandestines démantelées, a annoncé jeudi le Premier ministre belge dans le cadre d'une série de mesures prises après les attentats de Paris.

"Les djihadistes qui rentrent, leur place est dans les prisons", a déclaré Charles Michel, qui s'exprimait à la Chambre des représentants.

Le chef du gouvernement a par ailleurs indiqué que 400 millions d'euros supplémentaires allaient être alloués à la lutte antiterroriste et qu'un bâtiment de la marine belge serait associé au groupe naval du porte-avions français Charles-de-Gaulle, qui a appareillé mercredi vers la Méditerranée orientale pour participer aux opérations contre l'Etat islamique en Syrie et en Irak.

Charles Michel a aussi rejeté les "critiques" à l'encontre des services de sécurité du royaume après les attentats de Paris, précisant que des informations venues de Belgique avaient contribué à l'opération de la police française contre une cellule de djihadistes mercredi à Saint-Denis, dans la banlieue parisienne.