Réservé aux abonnés

Les Etats-Unis et l’Iran s’affrontent en Irak

En frappant des positions pro-iraniennes en représailles, Washington signifie qu’il garde Téhéran dans le collimateur.
31 déc. 2019, 00:01
DATA_ART_13288201

C’est dans le contexte troublé et complexe de leur face-à-face avec l’Iran, de leur sortie partielle du jeu moyen-oriental et d’un Irak en pleine révolte contre son parrain de Téhéran que les Américains ont mené, ce week-end, une série de raids de représailles contre des brigades du Hezbollah pro-iranien en sol irakien et syrien, faisant au moins 25 morts et 51 blessés.

Cette opération décidée par le chef du Pentagone et le chef d’état-major des armées, après consultation avec le président Donald Trump, visait à lancer un avertissement brutal au Hezbollah et à son protecteur à Téhéran, après de...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois