Réservé aux abonnés

Les Malouines à nouveau revendiquées

La présidente Cristina Kirchner écrit une lettre ouverte au premier ministre britannique David Cameron dans un encart paru dans la presse anglaise.

04 janv. 2013, 00:01
data_art_6697926.jpg

C'est moins violent que l'invasion qui avait, il y a trente ans, pris par surprise Margaret Thatcher. Mais la présidente argentine, Cristina Fernandez de Kirchner, jette à nouveau de l'huile sur le feu des relations avec le Royaume-Uni en revendiquant la souveraineté des îles Malouines... par une page de publicité. Publiée hier dans les quotidiens britanniques The Guardian et The Independent, sa lettre ouverte à David Cameron, avec copie à Ban Ki-moon, secrétaire général de l'ONU, dénonce "le pouvoir colonial britannique" et réclame "la restauration de l'intégrité territoriale" de la Répub...