Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Les Philippines en état de catastrophe naturelle

Le président philippin Benigno Aquino a officiellement décrété l'état de catastrophe naturelle après le passage du typhon Bopha dans le pays, lequel a occasionné la mort de plus de 500 personnes.

08 déc. 2012, 17:15
Residents repair their damaged homes after Typhoon Bopha made landfall in Compostela Valley in southeastern Philippines Tuesday Dec. 4, 2012. Typhoon Bopha (local name Pablo), one of the strongest typhoons to hit the Philippines this year, barreled across the country's south on Tuesday, killing at least 40 people and forcing more than 50,000 to flee from inundated villages.  (AP Photo/Karlos Manlupig)

Le président philippin Benigno Aquino a décrété samedi l'état de catastrophe naturelle quatre jours après le passage dévastateur du typhon Bopha. Le dernier bilan des autorités fait état de près de 500 morts et autant de disparus.

Les prix des produits de première nécessité sont gelés et les autorités locales puisent dans un fonds spécial pour financer des opérations de recherche et d'aide aux victimes.

Bopha, le plus puissant ouragan observé en 2012 aux Philippines, a balayé une bande de terre large de 700 km sur l'extrême sud de l'archipel, provoquant inondations et coulées de boue qui ont fait au moins 459 morts et 532 disparus.

Les populations, essentiellement établies dans la vallée de Compostelle et dans le Davao oriental, sur l'île de Mindanao, ont commencé vendredi à enterrer leurs morts.

Autour de New Bataan, épicentre de la catastrophe sur l'île de Mindanao, plus de 300'000 personnes privées de toit comptaient leurs morts dans un paysage de désolation où les cadavres gorgés de boue pourrissaient au milieu des enfants fiévreux.

Le président Aquino a survolé vendredi la zone en hélicoptère pour constater les dégâts considérables occasionnés par le typhon aux villes et villages, ainsi qu'aux nombreuses plantations de bananes anéanties par les pluies torrentielles et les vents dépassant 200 km/h.

Le pape appelle à la "solidarité"

Le pape Benoît XVI a lancé samedi, lors de l'Angelus au Vatican, un appel pour les victimes du typhon Bopha, exhortant les catholiques à "la solidarité fraternelle".

Benoît XVI, qui s'exprimait à l'occasion de la Fête de l'Immaculée Conception, a déclaré qu'il se sentait "proche des populations des Philippines frappées au cours des derniers jours par un violent ouragan".

"Je prie pour les victimes, pour leurs familles et pour les nombreux sans-abris. Puissent la foi et la charité chrétiennes être une force pour affronter cette difficile épreuve", a-t-il poursuivi, dans un message à la plus importante nation catholique d'Asie.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias