Réservé aux abonnés

Les trous de mémoire du président

Evoquant le rôle de "refuge" de la Suisse durant la guerre en oubliant de parler des refoulés, Ueli Maurer fâche la communauté israélite.
07 août 2015, 10:56
data_art_6763790.jpg

La diplomatie et Ueli Maurer, ça fait deux. Son message délivré dimanche à l'occasion de la Journée mondiale de commémoration des victimes de l'Holocauste, exaspère des associa- tions juives. Evoquant le rôle de "refuge" de la Suisse durant la Seconde Guerre mondiale, le président de la Confédération n'a rien dit des nombreux cas de juifs refoulés à la frontière. Des faits pourtant relevés par la Commission Bergier et confirmés par des documents diplomatiques présentés pour la première fois dimanche soir à la télévision alémanique SRF.

Un discours "simpliste"

Dans un communiqué diffusé hie...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois