Réservé aux abonnés

L’incertitude et la cacophonie règnent autour de Rasa

Les contre-projets à l’inititiave essuient une pluie de critiques, alors que la procédure de consultation prend fin aujourd’hui.
28 févr. 2017, 23:03
/ Màj. le 01 mars 2017 à 00:01
Ein Sackgasse Strassenschild mit der Bezeichnung "Schweiz - EU" wird neben einem Transparent mit der Aufschrift "Das Volk will entscheiden!, Le peuple veut decider!, Il popolo vuole decidere!" aufgestellt, waehrend Aktivistinnen- und Aktivisten im Namen des Komitees "Raus aus der Sackgasse" (RASA) 110 000 Unterschriften bei der Bundeskanzlei deponieren am Dienstag, 27. Oktober 2015, in Bern. (KEYSTONE/Lukas Lehmann) SCHWEIZ INITIATIVE RASA-INITIATIVE

Le Conseil fédéral n’est pas plus avancé qu’au mois de décembre. La procédure de consultation s’achève aujourd’hui sur une cacophonie générale. Les partis ne se rejoignent que sur un seul point: ils se montrent insatisfaits des deux contre-projets à l’initiative Rasa («Sortons de l’impasse») présentés en décembre par le Conseil fédéral.

Pour rappel, cette initiative propose de revenir sur le vote du 9 février 2014, en supprimant purement et simplement l’article 121a, qui introduit des quotas d’étrangers, etc. Depuis, le parlement a concocté une loi pour appliquer l’initiative contre l...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois