Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

L’utopie d’un nouveau pays

Les séparatistes pro-russes veulent créer un nouvel Etat.

18 juil. 2017, 23:55
/ Màj. le 19 juil. 2017 à 00:01
FILE - In this Tuesday, Nov. 4, 2014 file photo, rebel leader Alexander Zakharchenko stands during a swearing in ceremony in Donetsk, Ukraine. Separatists in eastern Ukraine on Tuesday, July 18, 2017 proclaimed a new state that aspires to include not only the areas they control but also the rest of the country. Donetsk separatist leader Alexander Zakharchenko said in comments broadcast on Russian television that rebels in Donetsk and Luhansk as well as representatives of other Ukrainian regions would form a state called Malorossiya. (AP Photo/Mstyslav Chernov, file) Ukraine

Les autorités séparatistes de l’Est de l’Ukraine, opposées au pouvoir de Kiev, ont annoncé hier vouloir créer un nouvel Etat destiné à remplacer l’Ukraine. Il aurait sa capitale au sein des territoires sous leur contrôle.

Ce nouveau pays, qui n’a aucune chance de voir le jour, serait instauré à la suite d’un référendum organisé dans toute l’Ukraine et baptisé «Malorossia» (Petite Russie). Ce terme désignait à l’époque tsariste des territoires correspondant globalement à l’Ukraine moderne.

Selon le projet présenté par les séparatistes, ce nouvel État engloberait l’Ukraine actuelle à l’exception de la Crimée, annexée en mars 2014 par la Russie. Sa capitale serait Donetsk, l’un des bastions rebelle de l’est du pays, tandis que Kiev n’aurait que le statut de «centre historique et culturel». Une Constitution du futur Etat a été présentée hier par le dirigeant de la république rebelle autoproclamée de Donetsk, Alexandre Zakhartchenko.

L’Ukraine est en proie depuis...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias