Réservé aux abonnés

Marine Le Pen épinglée à Strasbourg

03 mars 2017, 01:02

Le Parlement européen a approuvé, hier, la levée de l’immunité parlementaire de Marine Le Pen. La justice française reproche à la dirigeante d’extrême droite d’avoir diffusé des images d’exactions du groupe Etat islamique (EI) sur son compte Twitter.

Marine Le Pen avait été convoquée en avril 2016 par un juge d’instruction français dans cette affaire. La candidate à la présidentielle française avait refusé de s’y rendre, invoquant son immunité parlementaire.

Sa levée de l’immunité est à effet immédiat. Elle ne concerne que cette enquête et pas celle sur des soupçons d’emplois fictifs d’assistan...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois