Réservé aux abonnés

Mexico rêve d’un boycott du maïs américain

Premier acheteur de cette céréale aux Etats-Unis, le Mexique envisage des mesures de rétorsion contre Donald Trump.
24 mars 2017, 00:02
epa05661712 A Mexican indigenous woman protests against the production of genetically modifyed corn during the start of the Green Solutions 2016 event at the UN Biodiversity Conference in Cancun, Mexico, 05 December 2016. The conference, governened by the Conference of Parties, is organized to ensure the implementation of international agreements to protect biodiversity.  EPA/ALONSO CUPUL MEXICO CLIMATE CHANGE

Une guerre du maïs? Le Mexique ne manque pas d’arguments pour défendre ses intérêts dans la négociation qui s’annonce avec les Etats-Unis en vue de «moderniser» l’accord de libre échange nord-américain (Alena) qui lie les deux pays et le Canada depuis 23 ans. En cas de sanctions commerciales unilatérales imposées par Washington pour pénaliser les produits mexicains, des mesures de rétorsion, visant par exemple le maïs jaune américain, sont ainsi envisagées à Mexico.

Elles frapperaient de plein fouet les producteurs de l’Iowa, du Dakota du Nord, du Kansas, du Missouri et du Nebraska, cinq Etats...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois