Mort de centaines d’oiseaux à Rome après les feux d’artifice du Nouvel An

Des centaines d’étourneaux sont morts durant la nuit du 31 décembre au 1er janvier dans la capitale italienne. Une association pointe du doigt les engins pyrotechniques qui ont éclaté vers minuit.
04 janv. 2021, 12:20
Des centaines d'oiseaux jonchaient les rues au matin du 1er janvier.

Vision cauchemardesque vendredi matin 1er janvier dans les rues de Rome. Des centaines de cadavres d’oiseaux jonchent le sol. 

Selon l’association internationale de protection des animaux OIPA, cette hécatombe est due aux feux d’artifice tirés par les habitants à l’occasion du passage à l’an 2021.

 

 

Le bruit occasionné a pu désorienter les bandes d’étourneaux qui ont alors heurté des obstacles comme des fenêtres ou des fils électriques, tandis que d’autres volatiles ont pu littéralement mourir de peur, victimes d’une crise cardiaque, explique  Loredana Diglio, porte-parole de l’organisation, sur le site du Huffingtonpost.

 

 

Les feux d’artifice étaient pourtant défendus dans la capitale italienne, soumise à un couvre-feu à 22 heures en raison de la pandémie de Covid-19. Mais les Romains ont visiblement outrepassé ces deux interdits.  

par Nicole Cajeux