Réservé aux abonnés

Moscou et Paris cherchent à coopérer contre l’Etat islamique

Le président russe, Vladimir Poutine s’est dit prêt à «coopérer» en recevant, hier, au Kremlin, son homologue français, François Hollande.

27 nov. 2015, 00:12
epa05043029 Russian President Vladimir Putin (R) shakes hands with French President Francois Hollande (L), during their meeting in Moscow, Russia, 26 November 2015. Francois Hollande arrived in Moscow to discuss coordination in their common struggle against so called Islamic State terrorist formation in Syria.  EPA/ALEXANDER ZEMLIANICHENKO / POOL RUSSIA FRANCE HOLLANDE DIPLOMACY

A défaut de grande coalition militaire unifiée en Syrie – un objectif qui semble politiquement inatteignable –, François Hollande devait repartir de Moscou avec la promesse d’une coopération accrue des forces aériennes russes et françaises dans la lutte contre le groupe Etat islamique. Le président français a rencontré, hier soir, au Kremlin, son homologue Vladimir Poutine pour la dernière étape de son marathon diplomatique post-attentats, entamé mardi à Washington.

«Je suis ici pour déterminer comment nous pouvons nous coordonner pour vaincre ce groupe terroriste et trouver une solution politi...