Réservé aux abonnés

Moscou reconnaît enfin un attentat contre l’Airbus russe

Après avoir donné l’impression de tergiverser, les services de sécurité accréditent un acte de l’Etat islamique.

17 nov. 2015, 23:08
/ Màj. le 18 nov. 2015 à 00:01
FILE - In this Sunday, Nov. 1, 2015 file photo provided by Russian Emergency Situations Ministry, Egyptian Military on cars approach a plane's tail at the wreckage of a passenger jet bound for St. Petersburg in Russia that crashed in Hassana, Egypt. The Russian passenger plane that crashed in Egypt was brought down by a homemade bomb placed on board in a "terrorist" act, the head of Russia's FSB security service told President Vladimir Putin on Tuesday, Nov. 17, 2015. (Maxim Grigoriev/Russian Ministry for Emergency Situations via AP, File)

Le crash de l’avion russe dans le Sinaï le 31 octobre était un «attentat», a indiqué hier le FSB, le service de sécurité russe, héritier du KGB. Vladimir Poutine a promis de trouver les responsables «où qu’ils se trouvent». Moscou intensifie ses raids en Syrie.

Lors d’une réunion au Kremlin, le patron des services de renseignement russes, Alexander Bortnikov, a informé Vladimir Poutine de la nature terroriste de l’incident, des traces d’explosifs ayant été retrouvées sur les débris de l’appareil et sur les effets personnels de passagers.

«Selon les analyses de nos spécialistes, une bom...