Réservé aux abonnés

Mur défendu sur un ton présidentiel

10 janv. 2019, 00:01
DATA_ART_12601288

Le président américain Donald Trump a tenté, mardi, d’un ton grave, de rallier les Américains à son projet de mur à la frontière avec le Mexique, mettant en avant ce qu’il a appelé une «crise humanitaire». Il n’a toutefois fait aucune concession aux démocrates.

Lors d’une allocution solennelle de neuf minutes depuis le bureau ovale de la Maison-Blanche, le 45e président des Etats-Unis a tenté de se poser en rassembleur, renonçant à lancer une procédure d’urgence exceptionnelle qui aurait mis le feu aux poudres.

Au 18e jour d’un «shutdown» qui paralyse partiellement les administrations fédérales,...